Le métal, une véritable œuvre d’art

Le métal existe sous différentes formes

Depuis l’Antiquité, le métal est travaillé de différentes manières. On ne peut pas dater de façon précise l’apparition du métal, mais entre 1500-1000 avant notre ère, des objets en fer furent réalisés en Anatolie, en Iran puis en Grèce.

Aujourd’hui travaillé par des artisans, des artistes ou encore des usines, le fer permet de fabriquer des objets liés à la vie quotidienne, mais sert également pour l’architecture ou encore la défense. Matériel très peu fragile, il est durable dans le temps.

Les 7 premiers métaux :

L’or, l’argent, le cuivre, le plomb, l’étain, le mercure et le fer.

Des alliages sont possible et donnent naissance à des métaux que vous connaissez tous :

Ces différents métaux peuvent être moulés ou encore martelés afin d’obtenir différentes formes.

Une fois travaillé, le métal peut être décoré pour devenir un objet d’art à part entière.

Mais le métal peut également servir à faire de la gravure ou encore de l’estampage, qui est une sorte de poinçonnage. Ce procédé est notamment utilisé par la bruyante machine située à l’intérieur de la halle de Grossouvre, le marteau pilon. Elle vous permet de repartir avec une petite carte sur laquelle se trouve Jamy Gourmaud et l’inscription “Halle de Grossouvre” poinçonnée.

Dans le but de rendre le métal plus esthétique et augmenter sa valeur marchande, il peut être doré ou incrusté de pierre précieuse. L’ajout d’un autre métal, tel que l’or ou l’argent renforce la valeur de l’objet réalisé.

Le métal est aussi fréquemment utilisé dans le domaine artistique. Ces nombreux usages en matière de création ont permis le développement de métiers dans lesquels il faut être doté d’un grand sens artistique : bronzier d’art, designer, créateur de bijoux, doreur sur métal…

 

Classé dansActualitésLe monde des métaux

à lire aussi